« Le contenu est d’or » pourrait être le nouvel adage du web. C’est lui qui va assurer la visibilité et la notoriété de votre marque sur Internet. Pas une création de site, appli ou réseau social ne se met en place sans que se pose au préalable la problématique du contenu éditorial.

Il est fini le temps où un contenu web pouvait être uniquement statique, réalisé une bonne fois pour toute sans que l’on soit obligé d’y revenir. Désormais, il faut toujours tout alimenter en permanence et ce dans un esprit stratégique, choisissant différents contenus selon les canaux digitaux. Et l’on sait à quel point tout cela est chronophage. C’est pourquoi Keole vous propose cinq conseils pour regarder avec plus de sérénité l’ensemble des tâches qui vous attendent :

Infographie de conseils pour le contenu éditorial web

1- Définir une ligne éditoriale d’ensemble

Ne pas se fixer d’objectifs initiaux serait prendre le risque de mettre progressivement en contradiction les contenus les uns avec les autres. Une ligne ou une charte éditoriale rédigée au préalable permet de ne pas perdre de vue le socle solide sur lequel on a voulu s’appuyer initialement. Lorsque l’on définit une stratégie de contenus, il ne faut pas seulement se limiter aux contenus du site. La stratégie éditoriale définit les objectifs de la présence d’une marque sur le web, ses cibles, la tonalité de son contenu éditorial qui se différenciera selon les différents canaux digitaux utilisés.

2- Établir un calendrier éditorial

Beaucoup de blogueurs ou de responsables éditoriaux se jettent – avec l’enthousiasme du début – dans l’écriture des articles sans jauger au préalable de l’investissement que cela leur prendra. Au départ, les idées sont nombreuses, mais, avec le temps, elles s’espacent, comme la rédaction des articles qui peinent de plus en plus à paraître sur le fil d’actu du blog, au risque de lasser vos lecteurs qui vous étaient fidèles. Ce qui importe, ce n’est pas une avalanche de contenus – à moins que vous ne soyez un site d’informations – mais bien des publications régulières, quelle que soit la cadence, quotidienne, hebdomadaire ou mensuelle. Mieux vaut publier peu mais publier bien, en optimisant au mieux son contenu éditorial.

3- Opter pour un contenu référencé

Le contenu est devenu incontournable pour le référencement. Un certain nombre de règles sont essentiels à connaître, comme l’explique Solène Giordano dans son article Référencement (2) : l’importance des contenus. Le référencement du contenu permet de rendre visible le site, mais il ne faut pas perdre de vue sa notoriété par l’élaboration d’un contenu éditorial de qualité. Les deux sont indispensables.

4- Élaborer une stratégie de contenus adaptée à chaque réseau social

Dans les réseaux sociaux aussi, le contenu est roi. La tentation est forte, grâce notamment à des outils d’automatisation des contenus comme IFTTT ou Buffer, de dupliquer le contenu des parutions du blog de votre site sur l’ensemble des réseaux sociaux. C’est utile pour ne pas laisser vides vos différents comptes surtout lorsque le temps nous manque. Mais ces derniers n’ont pas tous la même cible. Si Twitter est un réseau social dédié aux news, Pinterest en revanche favorise le partage des contenus créatifs, et Instagram est dédié aux photographies. Il ne s’agit pas d’utiliser le social media comme un simple relais d’informations. Chaque réseau social doit avoir aussi sa propre ligne éditoriale. Prendre l’ensemble des réseaux sociaux est inutile, il faut choisir ceux qui répondent à votre stratégie éditoriale initiale.

5- Tenir à jour les contenus statiques de votre site Internet

On a tendance à insister tout particulièrement sur les flux d’actualité, en mettant de côté les contenus statiques. Or la stratégie éditoriale est régulièrement repensée en fonction des nécessités de l’entreprise. C’est pourquoi, il convient de revenir régulièrement sur l’ensemble des pages qui constituent votre site, de revoir le vocabulaire choisi en fonction de la stratégie et du référencement qui lui aussi évolue à une vitesse grand V, de mettre à jour les profils, les adresses…, d’actualiser les images et de vérifier les liens vidéo (s’ils sont toujours valides).

Un article rédigé pour vous par JP Loup

He’s sexy and he knows it, you can touch his mustach. "Issu de l'imaginaire de l'équipe, Jean-Pierre Loup c'est une mascotte, une égérie, un mythe. Il vous propose dans ce blog de découvrir les coulisses du web à travers la plume virtuelle des gens qui sont passés par l'agence Keole : stagiaires, anciens employés, amis, famille..." Spécialités : sauver le monde | taper l'incruste | raconter de belles histoires. Il aime : se compliquer la vie, car optimisé c'est triché | les arrêts maladie | la deeptechnopunktrancealternative. Il aime pas : réfléchir à outrance | les au revoir | signer ses mails avec un "Cordialement".