Maintenant que nous avons vu comment choisir le thème des pages de votre site, le deuxième article de la série référencement s’attaque au contenu qui va devoir développer votre thématique.

Halte à la tricherie !

Tricher pour être mieux référencer, l’âge d’or du référencement « facile », durant lequel il suffisait d’appliquer des techniques relativement simples, est aujourd’hui révolue.

Référencement : halte à la tricherie

Adieu mots clés invisibles

L’une d’elle consistait à abuser le moteur en incluant dans la page des mots clés dans la même couleur que le fond (texte blanc sur fond blanc, par exemple). Ainsi, le robot de Google était le seul à voir ces mots et trouvait cette page très pertinente pour les internautes qui effectuaient une requête correspondante. C’est aujourd’hui une pratique à bannir.

En 2006, BMW bernait les robots d’indexation Google en affichant une page spéciale destinée à noyer le moteur sous de longs textes, mots clés et liens confus. Cela lui a valu 30 jours de sanction durant lesquelles Google a dégradé BMW…

Les keywords ? Inutiles.

Une autre technique abandonnée est l’utilisation des Keywords. En effet, l’exagération de l’utilisation de ces derniers a eut raison de cette méthode de référencement où l’on retrouvait souvent un trop plein de mots clés, souvent sans rapport avec le sujet de la page mais qui ramenait des internautes et améliorait le référencement de cette dernière.

Le Pagerank ? Oublié.

Citons également le Pagerank qui mesurait quantitativement la popularité d’une page web. Pour tromper les moteurs, les webmasters se sont mis à abuser de backlinks (ou liens retour) de mauvaise qualité pour booster leur référencement. Aujourd’hui l’excès de ce genre de lien peut vous dégrader dans les résultats de recherche.

Pourquoi le contenu est il devenu le point capital ?

Les moteurs de recherche partent du principe qu’il faut satisfaire l’internaute en lui apportant la réponse la plus judicieuse possible face à sa requête. Avant de penser au référencement, il faut donc réfléchir à un contenu pertinent, original et qui réponde à la demande de l’internaute.

Un référencement orienté humainTraitez  vos sujets en leur apportant une plus-value, votre plus-value. Organisez vos articles différemment des autres, apportez des précisions, un avis, etc. Vous aurez ainsi toutes les chances de susciter l’intérêt et le partage de vos articles sur les réseaux sociaux. En alimentant ainsi la discussion, vous améliorez votre visibilité et augmentez vos chances de capter de nouveaux internautes via les moteurs de recherche.

Si le contenu des sites internet est devenu le premier critère de référencement pour les moteurs de recherche, c’est donc avant tout pour répondre aux attentes des visiteurs. Ce qui en soit est une très bonne chose pour nous tous, internautes de tous poils.

Du contenu lisible pour les moteurs

Du contenu structuré pour les robots de référencementÉvitez les phrases et les paragraphes trop longs et organisez votre contenu avec des titres (h2, h3, etc.) et des mots ou expressions clés en gras (bold) pour hiérarchiser votre texte. La mise en relief de votre contenu permet d’aider la lecture de l’internaute et des moteurs de recherche.

Ne traitez qu’un thème par page (de 250-300 mots descriptifs minimum) afin que l’internaute ait une vue plus générale du sujet traité, plutôt qu’une information éparpillée. Il en est de même pour les moteurs qui mesureront ainsi beaucoup mieux la pertinence par rapport à la requête d’un utilisateur.

Bannissez le flash et la présence de texte dans les images : ces éléments ne sont pas lus par les moteurs de recherche. Privilégiez l’utilisation des balises « alt » pour les images et les animations HTML / CSS.

Du contenu cohérent

Une bonne densité des mots clés est essentielle pour le référencement. Les moteurs de recherche comprendront ainsi de quel sujet vous traitez. N’oubliez pas que leur emplacement dans la page est également important, un titre en <h1> a plus d’impact qu’un simple paragraphe.

Il est intéressant de penser à décliner vos mots et expressions clés dans les titres, les liens, les attributs images, etc. L’intérêt est de trouver des équivalents susceptibles d’attirer des internautes ayant inclus ces termes dans leur recherche. Tout en restant dans le champs lexical du sujet de la page, vous maximisez ainsi vos chances de capter de nouveaux visiteurs. Pour trouvez ces substituts n’hésitez pas à utiliser les outils dont nous vous parlions il n’y a pas plus d’une semaine.

Ceci nous amène à parler de la longue traîne, ces mots ou synonymes peu utilisés qui, du fait de leur faible utilisation par les internautes, seront moins concurrentiels : si moins de recherches sont faites sur ces mots-clés, il est plus facile pour les sites d’être mieux positionnés dans les résultats des moteurs de recherche. De manière générale, plus l’expression utilisée par l’internaute est longue, plus elle a de chances de faire partie de la longue traîne.

Graphique de la longue traine en référencement

 

Outils pour aller plus loinSEMrush est un outil parfait pour vous aider à avoir un contenu cohérent, tout comme  Yakaferci qui analysera votre page pour mieux maitriser son contenu en déterminant les mots clés et expressions qui ressortent le plus.

Du contenu unique et « profond »

Faites comme nous ! Si vous voulez traiter d’un sujet ou présenter une gamme trop volumineuse, faites-le en plusieurs fois. N’hésitez pas à dédier une page à un produit, à un sujet afin de développer les thématiques de votre site.

Nous voulions vous parler du référencement, mais ce sujet est si vaste que le traiter en une fois serait indigeste pour vous (et pour nous aussi). De la même manière, si vous avez une gamme de produits trop importante comme des pantalons, déclinez cette dernière en plusieurs pages : jeans, leggings, joggings, etc.

Et tout comme nous le faisons dans cet article, créez des liens internes dans vos pages pour les lier les unes aux autres depuis leur contenu. Si vous voulez associer une page traitant des pulls avec celle des jeans, créez des looks permettant à l’internaute de voguer pour trouver la tenue parfaite.

Veille et mise à jour

Mise à jour du contenu pour le référencementEnfin, n’hésitez pas à mettre à jour vos informations pour garder du poids et de la crédibilité aux yeux des internautes, mais surtout des moteurs de recherche qui accordent de l’importance aux MAJ. Cela permettra d’augmenter l’indice accordé par le moteur au site ainsi que la fréquence de passage du robot d’indexation.


Allez assez pour aujourd’hui ! Appliquez bien tous ces conseils pour améliorez votre référencement et si vous manquez de temps et d’inspiration, sachez que Keole s’occupe de tout : Découvrez notre pack référencement dès maintenant !

La semaine prochaine, nous nous attaquerons à la structure des documents et l’importance des balises. Je sais que vous mourrez déjà d’impatience !

Un article rédigé pour vous par Alex

Gérant & Directeur technique. "Spécialisé dans les métiers du web depuis plus de seize ans, il a créé l'agence web Keole en 2012. Architecte, Il analyse, synthétise et conceptualise les différents projets de l'agence depuis sa tour de contre-ordre." Spécialités : Touche à tout écervelé. Il aime : voir le verre à moitié plein | les cataclysmes, les volcans et les dinosaures | l'absurde | l'abîme. Il n'aime pas : ceux qui voient le verre à moitié vide | le repli sur soi | Dieu, s'il existait. Son idole : Laszlo Carreidas