Les Microdatas, vous connaissez ?

Nouveaux chouchous des moteurs de recherches, les microdatas servent à définir précisément le contenus des pages d’un site internet et à booster votre référencement.

A la base, toute chose est… Une chose. Oui, nous voila bien avancé. Cette chose est définie par des attributs communs à toute chose, telle que son nom ou sa description. Une voiture, une idée, un festival, une personne peuvent être définis par ces attributs.

Ensuite, en fonction de son type, cette chose possède des attributs qui lui sont propre. Ainsi, la voiture possédera un constructeur, un propriétaire, ou encore une date de production. Pendant ce temps l’idée appartiendra à un courant de pensée, à une époque et aura un auteur. Le festival lui, se tiendra d’une date de début pour se terminer à sa date de fin, il pourra réunir des fervents adeptes de musiques électroniques comme des fan d’opéras classiques.

Toutes ces choses, ces gens peuvent être encore catégorisés en sous-type ayant eux mêmes leurs propres attributs. Et ainsi de suite.

C’est bien beau tout ça, mais quel est le rapport avec le référencement ?

Depuis 2011, les poids lourds du secteur comme Yahoo, Bing ou encore Google ont décidé d’adopter le modèles de www.schema.org comme schéma de référence en matière de microdatas.

Ainsi est formalisé la sémantique HTML nous permettant de définir précisément les choses à partir de leurs attributs directement dans le code HTML des sites WEB. La conséquence directe est un meilleur référencement des sites utilisant cette technologie. Les moteurs de recherche détectent les microdatas et indexent ainsi plus facilement les sites internet.

Une techno très utile pour le eCommerce

Pour comprendre, rien de mieux qu’un petit exemple.

Rendez-vous dans google et tapez « Clé USB », puis regardez le cadre intitulé :

 » Résultats sur Google Shopping pour clé usb « 

Référencement et microdatas

Pour afficher ces résultats Google utilise les microdatas fournis par les commerçants. Le moteur de recherche connait ainsi directement : le nom du produit, sa catégorie, son prix, son vendeur…

Plus fort encore, cliquez sur « Résultats sur Google Shopping pour clé usb ». Dans la page suivante, vous avez sur la droite des filtres proposés par Google : Prix, Catégorie, Marchand… Google utilise les données microdatas des vendeurs pour mettre en place ses propres filtres.

Attention : toutefois, pour apparaître dans Google Shopping, il faut souscrire à un abonnement payant auprès de google. Les microdatas aident au référencement, mais ne font malheureusement pas tout.

 

Si vous commercialisez des produits, vous comprendrez aisément tout l’intérêt de mieux être vu dans les résultats de recherche !

Contactez-nous pour un devis de mise en place des microdatas sur votre site internet ou votre boutique en ligne.

 

Pour en savoir plus jetez un œil au schéma de référence http://schema.org/docs/full.html.

Un article rédigé pour vous par Alex

Gérant & Directeur technique. "Spécialisé dans les métiers du web depuis plus de seize ans, il a créé l'agence web Keole en 2012. Architecte, Il analyse, synthétise et conceptualise les différents projets de l'agence depuis sa tour de contre-ordre." Spécialités : Touche à tout écervelé. Il aime : voir le verre à moitié plein | les cataclysmes, les volcans et les dinosaures | l'absurde | l'abîme. Il n'aime pas : ceux qui voient le verre à moitié vide | le repli sur soi | Dieu, s'il existait. Son idole : Laszlo Carreidas