En partenariat avec la startup MirriAd, Universal propose désormais de changer les placements de produits dans les clips, à volonté. La major va pouvoir ainsi monétiser rétroactivement son catalogue de clips, et bientôt partout. Bien joué Universal !

Petit rappel

La pub, on le sait, on en mange à toutes les sauces, tous les jours.

En 2012, près de 45 milliards d’euros ont été dépensés dans la publicité, dont environ 6,5 milliards d’euros uniquement pour les placements de produits, ou placements de marques. Ce moyen de communication est aujourd’hui vu comme un moyen plus efficace d’atteindre sa cible, et de se faire connaître. Ça donne le vertige mais c’est un fait. La pub coûte cher et tous les moyens sont bons pour se faire connaitre et sortir du lot.

Pour ceux qui trouveraient encore le placement de produits flou, il s’agit en fait d’une technique de publicité qui utilise la mise en avant du produit dans différents supports culturels.

Une publicité rétroactive

Grâce à ce partenariat, Universal va pouvoir proposer de changer à volonté les placements de produits et de marques, parsemés ça et là dans son catalogue de clips. Un test va être fait sur un des clips d’Avicii en transformant un encart Heineken en pub Marnier.

MirriAd vous a concocté une vidéo pour expliquer tout ça… Voyez vous même, c’est bluffant.

Pari gagnant

Autant vous dire que le système va permettre de rapporter beaucoup d’argent, et surtout va transformer l’art du clip musical (déjà bien assez bafoué par toutes les paires de fesses qui composent 98% des clips d’aujourd’hui) en publicité, les artistes étant ainsi relayés au simple rang d’égérie temporaire.

Universal et MirriAd auront en tout cas du boulot si il s’agit de changer les placements de produits du long clip Telephone de Lady Gaga et Beyoncé, qui en comporte plus d’une dizaine. Les trouverez-vous tous ?

Un article rédigé pour vous par JP Loup

He’s sexy and he knows it, you can touch his mustach. "Issu de l'imaginaire de l'équipe, Jean-Pierre Loup c'est une mascotte, une égérie, un mythe. Il vous propose dans ce blog de découvrir les coulisses du web à travers la plume virtuelle des gens qui sont passés par l'agence Keole : stagiaires, anciens employés, amis, famille..." Spécialités : sauver le monde | taper l'incruste | raconter de belles histoires. Il aime : se compliquer la vie, car optimisé c'est triché | les arrêts maladie | la deeptechnopunktrancealternative. Il aime pas : réfléchir à outrance | les au revoir | signer ses mails avec un "Cordialement".